• Couverture La construction navale militaire française à la fin de l'Ancien Régime ; Le plan Castries de 1786
  • 4eme La construction navale militaire française à la fin de l'Ancien Régime ; Le plan Castries de 1786

LA CONSTRUCTION NAVALE MILITAIRE FRANÇAISE À LA FIN DE L'ANCIEN RÉGIME ; LE PLAN CASTRIES DE 1786

Alain Berbouche Maître de Conférences en Histoire du droit Université de Rennes

Navires et gens de mer du Moyen Age à nos jours
Date de publication : janvier 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le Code Castries est comme le testament de la Marine de l'Ancien
Régime1.
Le droit maritime suppose naturellement une activité et des gens de mer
pour en éprouver le bien fondé mais aussi, fondamentalement, des navires pour
en justifier l'existence. Pas de bateaux, pas de marins ni de droit pour régler
l'activité navale. Par nécessité, donc, le juriste maritime doit savoir ce qu'est un
navire en tant qu'objet et lieu de réalisation de faits et d'actes juridiques
spécifiques ; et l'historien des institutions maritimes doit essayer d'en saisir
l'évolution technologique. C'est une mission risquée pour un non marin plus
habitué à naviguer dans les dépôts d'archives qu'à tirer des bords au large mais
il en vaut la peine pour fonder son propos habituel. Après un bref survol de
l'histoire navale du Moyen Âge au XVIIIe siècle, j'aborderai la construction
navale nationale du XVIIIe siècle au travers de ses modalités juridiques et
pratiques, ainsi que par ses coûts. Celle

     
  • ISBN : 978-2-296-14007-3 • janvier 2011 • 22 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat