• Couverture Les communautés chinoise et indienne au Burkina Faso : structuration, nature des liens avec le pays d'origine et modalités d'insertion dans la société d'installation
  • 4eme Les communautés chinoise et indienne au Burkina Faso : structuration, nature des liens avec le pays d'origine et modalités d'insertion dans la société d'installation

LES COMMUNAUTÉS CHINOISE ET INDIENNE AU BURKINA FASO : STRUCTURATION, NATURE DES LIENS AVEC LE PAYS D'ORIGINE ET MODALITÉS D'INSERTION DANS LA SOCIÉTÉ D'INSTALLATION

Lompo Y. Dimitri

Les enjeux autour de la diaspora burkinabè
Date de publication : janvier 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Résumé
Traditionnellement reconnu comme un pays d'émigration dans la sousrégion
ouest-africaine, le Burkina Faso se révèle également peu à peu
comme un pays d'immigration. Le pays accueille aujourd'hui une forte
communauté africaine. En outre, il reçoit de plus en plus de migrants
asiatiques composés surtout de Chinois et d'Indiens qui semblent les plus
visibles dans leurs activités économiques. Ces nouveaux résidents
proviennent principalement de pays de transit soit pour délocaliser leurs
affaires à cause de la rude concurrence, soit pour étendre leurs commerces
et leurs entreprises à de nouveaux marchés. C'est essentiellement une
migration de type commercial et entrepreneurial. Ces migrants gardent
prioritairement des liens avec leurs pays d'origine (Chine et Inde) alors que
ceux qu'ils entretiennent avec la société locale se résument à la sphère
professionnelle. Les types d'activités développées sont fonction des
opportunités qu'offre le pays d'installation. La coexistence de ces
nouvelles communautés avec la société locale produit des stéréotypes de
part et d'autre quant à leurs modes de vie respectifs.

     
  • ISBN : 978-2-296-14003-5 • janvier 2011 • 36 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat