• Couverture Entre précaution et ambition : Le
  • 4eme Entre précaution et ambition : Le

ENTRE PRÉCAUTION ET AMBITION : LE "NÉO-OTTOMANISME" DE LA NOUVELLE POLITIQUE EXTÉRIEURE DE L'AKP EN QUESTION

Emel Parlar Dal1

Cet article est un extrait du livre suivant :
Dynamiques contemporaines en Turquie


Date de publication : novembre 2010
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Résumé
Pour certains analystes internationaux, l'émergence de la Turquie ces dernières années comme
"puissance bénigne" ou "puissance souple" conformément à l'agenda diplomatique de l'AKP
élaboré en grande partie par le Professeur Ahmet Davutoğlu, ancien consultant du
gouvernement Erdoğan et nouveau ministre des affaires étrangères de la Turquie depuis 2009,
et qui tente depuis de développer une politique extérieure de "profondeur stratégique" dans la
géographie ottomane, est une approche qui démarra en fait à l'époque du défunt président
Turgut Özal afin de faire évoluer la Turquie d'un statut de puissance régionale de taille
moyenne à celui de "puissance globale". Les preuves d'ouverture de l'AKP notamment vers le
Moyen-Orient peuvent être considérées sans doute comme un changement dans la politique
extérieure turque. Pour certains analystes internationaux, l'activisme de la politique extérieure
turque de l'AKP dans les affaires régionales est un simple prolongement de la diplomatie active
lancée par le président de République, Turgut Özal pour le Moyen-Orient juste après
l'éclatement de la Guerre du Golfe en 1990. Pour d'autres qui considèrent déja l'activisme
d'Özal comme le néo-ottomanisme, la diplomatie

     
  • ISBN : 978-2-296-12974-0 • novembre 2010 • 24 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat