• Couverture La milice et la Marine sous Louis XVI dans le Sud-Ouest : L'exemple de la région toulousaine
  • 4eme La milice et la Marine sous Louis XVI dans le Sud-Ouest : L'exemple de la région toulousaine

LA MILICE ET LA MARINE SOUS LOUIS XVI DANS LE SUD-OUEST : L'EXEMPLE DE LA RÉGION TOULOUSAINE

Philippe Sturmel Maître de Conférences en histoire du droit Ceir, Université de La Rochel

Navires et gens de mer du Moyen Age à nos jours
Date de publication : janvier 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La Marine, sous les règnes de Louis XV et Louis XVI, a fait l'objet de
soins attentifs et nombreux. Choiseul, sous l'égide du premier, ouvre, entre
autres, une grande souscription publique qui permet aux chantiers navals de
fonctionner à nouveau à plein ; il procède à une nouvelle classification des
navires et de leur armement, il réorganise les "gardes", ce corps où les élèves
officiers recevaient leur formation et en ouvre les portes aux roturiers de bonne
qualité tout comme aux fils de la noblesse. Lorsqu'il quitte le ministère de la
Marine en 1766, il le confie à son cousin, le duc de Praslin, de sorte qu'il n'y a
aucun changement dans la politique suivie, ni dans l'élan qui l'anime. Ainsi, en
1768, Praslin crée des écoles de médecine navales pour abaisser le taux
effroyable de mortalité qui sévit à bord des navires. L'année suivante, il
réorganise l'Académie de marine. La Marine française revit1, à l'image du
périple de Bougainville à bord de la Boudeuse2. Louis XVI poursuit et même
plus l'oeuvre entreprise. On peut en effet et sans doute considérer que de tous les
Capétiens, il fut celui qui s'intéressa le

     
  • ISBN : 978-2-296-14007-3 • janvier 2011 • 22 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat