• Couverture Les révisions dangereuses Sur l'insécurité constitutionnelle en Afrique
  • 4eme Les révisions dangereuses Sur l'insécurité constitutionnelle en Afrique

LES RÉVISIONS DANGEREUSES SUR L'INSÉCURITÉ CONSTITUTIONNELLE EN AFRIQUE

Cet article est un extrait du livre suivant :
Constitution et Risque(s)


Date de publication : octobre 2010
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Partout en Afrique noire francophone, les révisions de la Constitution - réalisées
ou annoncées - sont réputées pour mettre en danger un État de droit et de démocratie
pluraliste à peine émergent. Banale en occident, l'intervention du pouvoir de révision
engendre dans les pays de succession française ou belge une insécurité constitutionnelle
qui n'a de cesse d'être dénoncée par les opposants. Nonobstant les progrès bien
réels du constitutionnalisme depuis la décennie 1990, la Constitution continuerait
d'être la chose des gouvernants, et sa révision un instrument de renforcement de leur
domination1.
Au lieu de parfaire la Constitution, le pouvoir de révision se bornerait à épouser
les caprices du prince : l'oeuvre libérale du constituant des décennies 1990 et 2000
serait en passe de succomber

     
  • ISBN : 978-2-296-12269-7 • octobre 2010 • 10 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat