• Couverture L'ACTIVITÉ ORDINAIRE DE CONSOMMATION : QUESTIONNER CE QUE FONT LES INDIVIDUS DES MARQUES QUI LEUR SONT PROPOSÉES
  • 4eme L'ACTIVITÉ ORDINAIRE DE CONSOMMATION : QUESTIONNER CE QUE FONT LES INDIVIDUS DES MARQUES QUI LEUR SONT PROPOSÉES

L'ACTIVITÉ ORDINAIRE DE CONSOMMATION : QUESTIONNER CE QUE FONT LES INDIVIDUS DES MARQUES QUI LEUR SONT PROPOSÉES

Communication des organisations : recherches récentes
Date de publication : juillet 2010
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Contexte
Cette communication a pour ambition de raviver l'intérêt de la
communauté scientifique en Sciences de l'Information et de la
Communication pour un objet de recherche assez important lors de la
fondation de la discipline, avec des auteurs fondateurs comme Robert
Escarpit, Roland Barthes, Jean Baudrillard, Edgard Morin et bien sûr Michel
de Certeau qui s'y sont intéressés, et qui a depuis été relativement délaissé :
les pratiques de consommation des individus. Plus récemment, un autre
auteur important en SIC, Eliseo Veron, regrettait ainsi que dans son couple
théorique grammaires de production / grammaires de reconnaissance1, seule
la première ait donné lieu à des développements significatifs2. Malgré
l'avertissement de Michel de Certeau, "les pratiques de la consommation
sont les fantômes de la société qui porte leur nom" (de Certeau, 1990, p.
58), l'étude de ces activités ordinaires des individus s'est trouvée largement
abandonnée aux sciences de gestion

     
  • ISBN : 978-2-296-12499-8 • juillet 2010 • 15 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat