• Couverture Les Girondins et la crise vini-viticole des premières années du XXème siècle
  • 4eme Les Girondins et la crise vini-viticole des premières années du XXème siècle

LES GIRONDINS ET LA CRISE VINI-VITICOLE DES PREMIÈRES ANNÉES DU XXÈME SIÈCLE

Vin et République
Date de publication : janvier 2010
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Philippe Roudié dans sa thèse devenue classique sur Vignobles et
vignerons du Bordelais, 1850-19801, écrit qu'une quinzaine de grands
propriétaires du Médoc avaient créé le 10 juin 1907 une commission pour
organiser une grande manifestation à Lesparre le 23 juin, à la date où
Marcellin Albert devait être reçu par Clemenceau. Sans qu'il y ait entente
directe avec le Comité d'Argeliers, des messages de sympathie avaient été
échangés. Le 15 juin, c'est autour d'un pharmacien dont l'épouse était
propriétaire de vignes, qu'un "comité de défense" se constitue avec
l'espoir de réunir tous les maires du canton de Castelnau en Médoc mais,
rapporte Philippe Roudié :
"Il est bien spécifié qu'il n'y serait aucunement question de politique,
seulement d'affaires. On insistait sur la nécessité de réagir non pas comme
dans le Midi, par des promenades dans les rues, des chants, des cris, des
incendies, des démissions de municipalités et le refus de l'impôt, mais par
des réunions calmes et dignes où s'élaborerait le remède qu'il y aurait lieu
d'apporter au mal".
Le 16 juin, une réunion qui se veut exclusivement de vignerons prépare
la manifestation de L

     
  • ISBN : 978-2-296-10750-2 • janvier 2010 • 14 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat