• Couverture L'AUTOBIOGRAPHIE À L'ÉPREUVE DU TEXTE La formation comme exotopie
  • 4eme L'AUTOBIOGRAPHIE À L'ÉPREUVE DU TEXTE La formation comme exotopie

L'AUTOBIOGRAPHIE À L'ÉPREUVE DU TEXTE LA FORMATION COMME EXOTOPIE

Le biographique, la réflexivité, et les temporalités
Date de publication : juin 2009
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Introduction
Le recours au terme d'exotopie peut sembler discutable car faussement
savant. Nous avions initialement retenu le terme de déplacement pour le titre
de notre communication (la formation comme déplacement), terme familier et
qui reprend une métaphore habituelle de la pensée de l'éducation, posée
dans l'ordre du cheminement ou du trajet, voire de l'errance et du
nomadisme tellement à la mode de nos jours. Comme on le verra plus bas,
le terme d'exotopie (hors de) peut accueillir évidemment ce point du
déplacement, mais sous la condition qu'il soit d'une extranéité radicale,
occasion souvent de rupture et de changement profond. Le terme
d'exotopie est en ce sens d'une acception à la fois plus large et plus
précise. Plus large : des expériences peuvent relever de cette extranéité et
susciter d'importantes transformations pour la personne, sans qu'il y ait
déplacement dans l'espace. Plus précis : tout déplacement n'est pas
nécessairement condition d'ext

     
  • ISBN : 978-2-296-09606-6 • juin 2009 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso