• Couverture Le pèlerinage Lag ba Omer à Djerba (Tunisie) Une forme de migration touristique
  • 4eme Le pèlerinage Lag ba Omer à Djerba (Tunisie) Une forme de migration touristique

LE PÈLERINAGE LAG BA OMER À DJERBA (TUNISIE) UNE FORME DE MIGRATION TOURISTIQUE

Socio-anthropologie de l'image au Maghreb
Date de publication : mai 2010
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Des cafés de Belleville à la synagogue
de La Ghriba
P aris 19e, lieu de départ pour le
pèlerinage annuel. Un groupe de
femmes juives d'origine tunisienne se retrouve
là, quotidiennement, dans un café du boulevard
de Belleville 1. Elles discutent entre elles en
dialecte judéo-arabe, échangent des
informations sur les conditions de voyage
offertes par les agences et se posent de multiples
questions : "Les spectacles, le soir, sont-ils
inclus dans le prix ? Les repas servis sont-ils
bien casher ? Les chambres ont-elles vue sur la
mer ?, etc.". Ces préoccupations ne sont pas
d'ordre religieux, et pourtant elles préparent
ainsi le pèlerinage Lag ba Omer, du moins celles
qui peuvent y participer.
Compte tenu de leur âge avancé, la santé
fragile de certaines ne leur permet plus de
voyager. Retraitées, elles ont entre 60 ans et
80 ans en 1995. Nos enquêtes se sont
échelonnées de 1994 à 2000 avec une nouvelle
prise de contact avec le terr

     
  • ISBN : 978-2-296-11633-7 • mai 2010 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat