• Couverture PENSER LE CONTEMPORAIN EN SCÈNE : L'EXEMPLE DE L'ASSOCIATION ARSÈNE
  • 4eme PENSER LE CONTEMPORAIN EN SCÈNE : L'EXEMPLE DE L'ASSOCIATION ARSÈNE

PENSER LE CONTEMPORAIN EN SCÈNE : L'EXEMPLE DE L'ASSOCIATION ARSÈNE

Cet article est un extrait du livre suivant :
Le contemporain en scène


Date de publication : mai 2011
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

L'Association Arsène a été fondée en 1994 par Odile Darbelley,
comédienne, et Michel Jacquelin, plasticien. Le choix de la dénomination
"association", plutôt que compagnie, est emblématique du travail
d'hybridation et de migrations des pratiques artistiques qu'ils opèrent, et ce
dans le cadre d'un dispositif théâtralisé. Nous le verrons, les créations d'Odile
Darbelley et Michel Jacquelin se situent dans un champ de "l'entre-deux",
entre théâtre, arts vidéo, installation et performance, communément désignés
comme formes interdisciplinaires. Il faut le préciser, la notion
d'interdisciplinarité, lorsqu'elle est utilisée pour désigner des formes artistiques
hétérogènes, reste discutable. Si l'on s'accorde sur l'emploi du préfixe "inter",
plutôt que "trans" ou "pluri", puisqu'il insiste à la fois sur la coexistence des
pratiques et l'influence qu'elles ont les unes sur les autres, l'usage du mot
"discipline" pour désigner une pratique artistique est parfois contesté. En effet,
il induit une conception normative de la création, comme s'il s'agissait d'un
élément objectivable qui se construit se

     
  • ISBN : 978-2-296-54605-9 • mai 2011 • 6 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat