• Couverture Comment apprendre personnellement et socialement la mort ?
  • 4eme Comment apprendre personnellement et socialement la mort ?

COMMENT APPRENDRE PERSONNELLEMENT ET SOCIALEMENT LA MORT ?

Histoires de morts au cours de la vie
Date de publication : avril 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Travailler les histoires de mort au cours de la vie peut sembler impertinent,
incongru, voire choquant. Sans doute une gageure qui touche à l'essence même
des choses et des êtres. Faire son récit, transmettre son histoire, travailler la
mémoire ne sont-ils pas des actes qui répondent à ce besoin de penser la vie au-
delà de l'instant, au-delà même du vécu ? Que cela soit une forme de bilan
intermédiaire, que ce soit une question de sens "qu'ai-je fait de ma vie ?" ou que
ce soit dans un souci intergénérationnel de conservation et de transmission : la
mort n'est-elle pas au commencement ?
J-B. Pontalis (2002) rappelle comment l'historien Pierre Nora (1987) eut l'idée
de demander à quelques confrères de grand renom de se faire les historiens
d'eux-mêmes. Cela donna un livre : Essai d'égo-histoire. Si plusieurs des auteurs
ont décliné l'invitation, réticents face à ce qui devait leur apparaître comme un
exercice indécent d'autoanalyse, la plupart ont produit un récit de leur carrière,
gardant une grande discrétion quant à le

     
  • ISBN : 978-2-296-54556-4 • avril 2011 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat