• Couverture Ecrire la mort pour vivre sa vie…
  • 4eme Ecrire la mort pour vivre sa vie…

ECRIRE LA MORT POUR VIVRE SA VIE…

Histoires de morts au cours de la vie
Date de publication : avril 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La mort, notre seul avenir durable et sûr, serait-elle le lieu pour
penser la vie ?
Après la parution d'un de mes articles "Sur le chemin de son histoire de vie",
dans la revue Cultures en mouvement d'août-septembre 1998, le sociologue
Alexandre Vigne m'avait envoyé un ouvrage qu'il venait de coordonner,
Requiem pour des étoiles. Homélies funèbres de grands disparus (Haute Terre 19998). Il
établissait spontanément, par ce geste, un lien entre histoires de vie et histoires
de morts. Dans la préface, rédigée par Mgr di Falco, nous lisons ceci :
"L'homélie est un témoignage qui nous aide à dire, à lui lire, ce qu'il nous a apporté145."
Plus loin : "Avec ces homélies, nous pouvons les accompagner dans la mort en poursuivant,
avec elles, un autre chemin de vie146."
En tout cas, l'intérêt de traiter ouvertement (d'oser traiter, le processus
reconnaissons-le est plutôt éprouvant) des histoires de morts dans le cadre de la
démarche des histoires de vie, réside dans le fait qu'elles en constituent
l'inatteignable point asymptotique. Car son histoire de mort reste à jamais
inécrivable de son vivant, au plus loin que l'on aille - sauf à en être revenu (cf.
chapitre de Monique-Vivian

     
  • ISBN : 978-2-296-54556-4 • avril 2011 • 0 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat