• Couverture La fin de l'esclavage au Brésil selon le docufiction historique des années 1940
  • 4eme La fin de l'esclavage au Brésil selon le docufiction historique des années 1940

LA FIN DE L'ESCLAVAGE AU BRÉSIL SELON LE DOCUFICTION HISTORIQUE DES ANNÉES 1940

Lorsque Clio s'empare du documentaire (Volume I)
Date de publication : juin 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

"Le livre des lettres lumineuses"
1
Au Brésil, l'idée de se servir du cinéma comme agent d'enseignement
vient des années 1910, quand le nouveau moyen d'expression commence à
attirer l'attention de quelques intellectuels, qui voyaient dans sa magie - ou
dans sa terreur - un moyen d'instruire des populations incultes. Au-delà de
la production d'images didactiques, il s'agissait de conserver le contrôle sur
les images diffusées auprès de ces populations.
Exepté quelques expériences épisodiques et malgré les nombreux textes
essayant soit de valoriser les vertus pédagogiques du cinéma, soit de s'élever
contre les puissances maléfiques de l'immoralité à l'oeuvre à travers des
films (par exemple, contre les éducateurs liés à la pédagogie de l'École
nouvelle de John Dewey qui plaide pour faire entrer le film dans les écoles),
ce n'est qu'avec l'arrivée du gouvernement autoritaire de Getúlio Vargas, à
partir de 1930, que le cinéma peut s'intégrer

     
  • ISBN : 978-2-296-55014-8 • juin 2011 • 10 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat