• Couverture PERMANENCE DES FORMES URBAINES A TRAVERS LE MODELE DES FRINGE BELTS

PERMANENCE DES FORMES URBAINES A TRAVERS LE MODELE DES FRINGE BELTS

Cet article est un extrait du livre suivant :
Pérennité urbaine, ou la ville par-delà ses métamorphoses


Date de publication : janvier 2009
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Depuis une quinzaine d'années, le terme de forme urbaine est largement
utilisé, notamment par les décideurs et les urbanistes qui semblent ainsi
minimiser la conception fonctionnaliste de l'espace urbain et en souligner
l'importance des spécificités formelles. Or, on constate une longue
négligence de la morphologie dans la géographie urbaine française jusqu'à
une période récente de retour aux formes (ALLAIN, 2004). Délaissées par la
Nouvelle Géographie, les études morphologiques ont pâti de ce que Guy
Baudelle caractérise d'un "manque d'effort de théorisation qui leur a valu
une image quelque peu passéiste, sinon un statut médiocre" (BAUDELLE,
1994). On a donc pris le parti de s'intéresser aux formes urbaines, à la
construction matérielle, physique de la ville, à ses transformations
successives. S'inscrivant dans une approche morphologique, on postule une
certaine autonomie des formes et une logique intrinsèque de l'espace, qui
rétroagit sur la société a

     
  • ISBN : 978-2-296-07449-1 • janvier 2009 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto