• Couverture UNE MISSION MECONNUE DE LA CENSURE CINEMATOGRAPHIQUE : LE RAYONNEMENT DE LA FRANCE DANS LE MONDE
  • 4eme UNE MISSION MECONNUE DE LA CENSURE CINEMATOGRAPHIQUE : LE RAYONNEMENT DE LA FRANCE DANS LE MONDE

UNE MISSION MECONNUE DE LA CENSURE CINEMATOGRAPHIQUE : LE RAYONNEMENT DE LA FRANCE DANS LE MONDE

Cet article est un extrait du livre suivant :
Censure et libertés : atteinte ou protection ?


Date de publication : avril 2011
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

En France, la censure du cinéma a pris plusieurs formes qui
n'ont jamais été gravées dans le marbre et étaient souvent fonction
de personnalités et de circonstances extérieures au champ
cinématographique, voire artistique. La censure française était
réputée, dans le monde entier, l'une des plus libérales, notamment
sur le plan des moeurs et de l'érotisme. Au Canada par exemple,
elle servait souvent de prétexte pour justifier l'interdiction d'un
film : "Même la censure française l'a interdit", écrivaient les
censeurs québécois. Mais le cinéma a toujours fait en France
l'objet d'une attention particulière de la part des pouvoirs publics.
Bien avant la déclaration du président Georges Pompidou (1911-
1974) au sujet de la télévision, c'est le cinéma qui a porté la voix
de la France dans le monde. Le cinéma français a donc pu engager
la responsabilité politique et diplomatique du pays sur certaines
questions épineuses. La censure, instituée

     
  • ISBN : 978-2-296-54763-6 • avril 2011 • 8 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat