• Couverture Une vision nouvelle de l'engagement pédagogique
  • 4eme Une vision nouvelle de l'engagement pédagogique

UNE VISION NOUVELLE DE L'ENGAGEMENT PÉDAGOGIQUE

Yves Amyot

Suzanne Lemerise

Cet article est un extrait du livre suivant :
Le marcheur pédagogue


Date de publication : mai 2003

La réflexion proposée par Yves Amyot est issue d'une expérience pratique ayant eu lieu dans des écoles complétée par une démarche universitaire et théorique. L'auteur se définit lui-même comme un marcheur-pédagogue nomade en enseignement des arts. En effet, il a choisi de susciter des projets artistiques dans différentes écoles, ce qui lui a permis de connaître plusieurs réalités scolaires. Le double ancrage théorique et pratique a donné naissance à cette publication où Amyot traite de notions nouvelles, celles de réseau et de rhizome, appliquées à l'enseignement des arts. Le livre comprend quatre chapitres: les deux premiers définissent les notions clés de réseau et de rhizome, le troisième chapitre applique ces notions à une pédagogie rhizomatique et le quatrième présente trois exemples de d'activités pédagogiques analysées à partir d'une pédagogie rhizomatique.

Ce livre est une réponse au constat d'isolement que l'auteur a fait lors de son parcours nomade dans différents milieux scolaires. Dans l'école, il a noté que souvent, tous travaillent isolés les uns des autres, l'absence de contacts ne donnant presque aucune possibilité de créer de nouveaux agencements. Le but explicite du livre est «de dégager et d'élaborer les grandes lignes d'une approche pédagogique qui favoriserait, dans les écoles, des circuits d'échanges, créant des liens entre les élèves, les enseignants, la direction d'école, les parents et la communauté» (p. 18). Pour l'auteur, la réticulation est une réponse à l'isolement. Elle intègre à la fois les notions de réseau et de rhizome qu'il se propose de définir en profondeur avant de les appliquer à l'enseignement des arts.

Le premier chapitre traite du concept de réseau vu sous trois angles: la multiplicité de ses définitions, les enjeux positifs et négatifs de la multiplication des réseaux et l'utilisation du réseau dans le domaine de l'éducation. Devant la prolifération des significations de ce terme, Amyot a choisi de nous en présenter la genèse depuis l'invention du filet de pêche jusqu'aux grands réseaux de communication du cyberespace. Ensuite, il trace les enjeux politiques de l'utilisation des réseaux dans la société: «il est possible de l'associer (la notion de réseau) à deux écoles de pensée : l'une dénonçant le réseau comme outil d'homogénéisation, et l'autre comme une libération de la structure hiérarchique de l'arbre» (p. 32). Il donne comme exemple le contrôle et la centralisation étatiques engendrés par l'établissement du réseau routier en France suite à la révolution de 1789. Amyot retient néanmoins les aspects positifs du réseau, soit sa nature non hiérarchique, sa capacité de créer des connexions et de permettre une plus grande circulation de la connaissance, d'où l'importance de creuser davantage l'utilisation de la notion de réseau en éducation.

Le chapitre II traite du rhizome, notion complémentaire à celle de réseau. Amyot se réfère d'abord à la botanique. Il s'intéresse ensuite aux théories de deux philosophes français, Deleuze et Guattari. L'auteur clôt ce chapitre en faisant référence à Clermont Gauthier qui crée des parallèles entre l'éducation et les écrits de Deleuze et à Moniques Richard qui «a axé sa recherche sur l'élaboration d'une pédagogie artistique nomade» (p. 88). De la botanique, Amyot retient deux éléments fondamentaux: soit la capacité des rhizomes de générer des connexions hétérogènes inattendues et l'importance de l'ancrage que permet la structure rhizomatique; il donne l'exemple du foin des mers qui préserve les dunes de l'érosion.



La présentation des écrits des philosophes Deleuze et Guattari est suffisamment explicite pour permettre au lecteur d'en saisir l'intérêt tout en en mesurant la complexité. De leurs écrits sur la métaphore du rhizome, Amyot retient quelques concepts fondamentaux comme l'agencement, les mouvements de territorialisation et de déterritorialisation, le devenir, les trajets de la ligne molaire et de la ligne de fuite et le désir. Il décrit également comment le rhizome deleuzien s'articule autour de quatre principes: la connexion, l'hétérogénéité, la multiplicité et la rupture asignifiante.



Ces considérations théoriques permettent à Amyot d'enchaîner sur un troisième chapitre intitulé «L'amorce d'une pédagogie rhizomatique» dans lequel il propose d'adapter les notions de réseau et de rhizome à l'enseignement des arts plastiques. Ce chapitre constitue le cœur du livre puisqu'il trace les points de repère du marcheur-pédagogue qu'il s'agisse de l'élève, de l'enseignant ou de tout autre intervenant. L'auteur décrit le marcheur-pédagogue comme celui qui fait l'agencement de nœuds iconiques: «Si ces nœuds sont de même nature, c'est-à-dire homogènes, on se retrouve devant un agencement de l'ordre du réseau. Si les nœuds sont hétérogènes, leur agencement sera de l'ordre du rhizome» (p. 100-101).

     
  • Amyot, Yves (2003). Le marcheur-pédagogue - Amorce d'une pédagogie rhizomatique. Paris : L'Harmattan.

    Rapport de la Commission d'enquête sur l'enseignement des arts au Québec (1968).. L'Editeur officiel du Québec, Tome 1.
  • Avec ses références au monde actuel du cyberespace, ce livre donne une résonance contemporaine à certaines considérations développées dans le rapport Rioux où la culture et l'art étaient définis comme des structures ouvertes et où le discontinu et l'imprévisible devaient permettre de créer de nouveaux modèles et de nouveaux schèmes artistiques (rapport de la Commission d'enquête sur l'enseignement des arts au Québec, 1968, p. 85-87). Les textes du rapport Rioux définissaient des concepts généraux alors qu'Amyot les problématise et les actualise dans la réalité pédagogique d'aujourd'hui avec toutes les nuances que la diversité des milieux scolaires nécessite. Ce livre marque une étape importante dans la manière de comprendre l'engagement pédagogique.
  • ISBN : 2-7475-4504-0 • mai 2003
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso