• Couverture LES HONGROIS FACE À LA RÉVÉLATION DE LEUR ORIGINE FINNO-OUGRIENNE AUX XVIIIE ET XIXE SIÈCLES
  • 4eme LES HONGROIS FACE À LA RÉVÉLATION DE LEUR ORIGINE FINNO-OUGRIENNE AUX XVIIIE ET XIXE SIÈCLES

LES HONGROIS FACE À LA RÉVÉLATION DE LEUR ORIGINE FINNO-OUGRIENNE AUX XVIIIE ET XIXE SIÈCLES

Etudes finno-ougriennes n° 40
Date de publication : mai 2009
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Jusqu'à l'époque contemporaine, les Hongrois ont cru qu'ils étaient les
descendants des Huns. C'est le résultat apparemment indestructible d'une
légende, née au XIe siècle au lendemain de la création du royaume par saint
Étienne, définie vers 1200 par le Notaire Anonyme, puis consolidée, fixée,
enjolivée et bientôt sacralisée par près de huit siècles de romantisme, au
cours desquels Attila n'a jamais cessé d'être présenté comme le premier roi
hongrois et les Huns comme les pères fondateurs de la nation. Ni la
démonstration de Sajnovics (1770), affirmant que le hongrois et le lapon sont
même chose, ni celle beaucoup plus rationnelle de Gyarmathi (1799),
prouvant la parenté du hongrois avec les autres langues finno-ougriennes, ne
sont parvenues à ébranler une croyance quasiment religieuse en une origine
scytho-hunnique qui a survécu aux travaux des linguistes et des historiens les
plus sérieux. Dans ce débat séculaire, la légende a été plus forte que la
raison. Aujourd'hui encore, nombreux sont les Hongrois qui croient que si
les autres peuples ouraliens leur sont de quelque manière apparentés, cela
suppose simplement que, eux aussi, sont issus des Huns.

     
  • ISBN : 978-2-296-08634-0 • mai 2009 • 16 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso