• Couverture L'IMPACT DE LA FONDATION DE L'ÉGLISE LIBRE D'ÉCOSSE EN 1843 EN AMÉRIQUE DU NORD : LE TRANSFERT IDÉOLOGIQUE ET THÉOLOGIQUE D'UNE RUPTURE PRESBYTÉRIENN
  • 4eme L'IMPACT DE LA FONDATION DE L'ÉGLISE LIBRE D'ÉCOSSE EN 1843 EN AMÉRIQUE DU NORD : LE TRANSFERT IDÉOLOGIQUE ET THÉOLOGIQUE D'UNE RUPTURE PRESBYTÉRIENN

L'IMPACT DE LA FONDATION DE L'ÉGLISE LIBRE D'ÉCOSSE EN 1843 EN AMÉRIQUE DU NORD : LE TRANSFERT IDÉOLOGIQUE ET THÉOLOGIQUE D'UNE RUPTURE PRESBYTÉRIENN

Cet article est un extrait du livre suivant :
L'Ecosse et ses doubles


Date de publication : janvier 2011
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Depuis la Réforme, les presbytériens écossais ont lutté pour
l'indépendance spirituelle de leur Église, la Kirk, contre toute ingérence
du pouvoir civil, l'autorité suprême étant le Christ: "God alone is Lord
of the conscience". Andrew Melville, dans sa théorie des deux
royaumes, rappelle au roi Jacques VI qu'il n'est pas l'égal de Dieu. Les
covenantaires sous la houlette d'Alexander Henderson (1583-1646)
maintiennent ce principe. Dans cette droite lignée, Thomas Chalmers
(1780-1847), qualifié de troisième réformateur, mène un tiers des
membres de la Kirk hors de celle-ci pour former la Free Church of
Scotland, l'Église libre d'Écosse, en 1843.
Toutefois, bien que la question de conquête de liberté soit le
leitmotiv des presbytériens depuis la Réforme, elle serait nulle et non
avenue si la Kirk n'avait aussi résisté pour gagner sa légitimité au plan
juridique et donc politique. A cet éga

     
  • ISBN : 978-2-296-13629-8 • janvier 2011 • 22 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat