• Couverture EXCLUSION, POSITION SUBJECTIVE ET LIEN SOCIAL : LE
  • 4eme EXCLUSION, POSITION SUBJECTIVE ET LIEN SOCIAL : LE

EXCLUSION, POSITION SUBJECTIVE ET LIEN SOCIAL : LE "POUSSE-AU-DEHORS" DANS LA PSYCHOSE

revue d'origine de cet article : Revue camerounaise de psychologie clinique/Cameroonians Review of Clinical Psychology 2

Date de publication : juillet 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

L'objectif de cette réflexion n'est pas de chercher à
déplier en les égrenant une fois encore, les manifestations
psychopathologiques des états d'exclusion, ni de chercher
à rassembler les facteurs explicatifs de ces états et encore
moins de se positionner en donneur de leçons en matière
de solutions et de savoir-faire prêt-à-porter. Ce serait de
ma part une preuve d'irresponsabilité car si de sa position
de sujet, on est toujours responsable (Lacan, 1966), ce
n'est jamais "que dans la mesure de son savoir-faire"
(Lacan, 2005, p. 61).
Cette réflexion vise à se focaliser sur la question de
l'exclusion dans son lien avec la psychose, en tant que
position subjective et non pas simplement en tant que
pathologie psychiatrique flanquée de ses apparats
symptomatiques. La psychose

     
  • ISBN : 978-2-296-54752-0 • juillet 2011 • 18 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat