• Couverture Ce tennis qui vint par la mer L'exemple de la Côte d'Opale entre 1900 et 1914
  • 4eme Ce tennis qui vint par la mer L'exemple de la Côte d'Opale entre 1900 et 1914

CE TENNIS QUI VINT PAR LA MER L'EXEMPLE DE LA CÔTE D'OPALE ENTRE 1900 ET 1914

Usages corporels et pratiques sportives aquatiques du XVIII° au XX° siècle
Date de publication : septembre 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Introduction
La Côte d'Opale a l'avantage de présenter une façade maritime
constituée de grands ensembles dunaires proches des grands centres urbains
comme Londres, Lille ou Paris. Le littoral se transforme à la fin du XIXe
siècle sous l'emprise des hommes qui modifièrent un espace social et
territorial particulier. Un univers qui prend une forme nouvelle à la charnière
des XIXe et XXe siècles, en liaison avec la mer et la plage comme point de
polarisation. Il est vrai au début du XIXe siècle, les côtes sableuses et
instables ne semblaient guère promises à un grand avenir. Ce sont les
aristocrates anglais qui parviennent à convaincre les Français qu'il est
agréable, non seulement de se promener le long du rivage mais aussi de se
baigner. On attend désormais de la mer et de son littoral des bienfaits.
"Aller à la mer" devient peu à peu

     
  • ISBN : 978-2-296-06243-6 • septembre 2008 • 14 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso