• Couverture Chinois de Malaisie et langues européennes, une question d'affini
  • 4eme Chinois de Malaisie et langues européennes, une question d'affini

CHINOIS DE MALAISIE ET LANGUES EUROPÉENNES, UNE QUESTION D'AFFINI

Cet article est un extrait du livre suivant :
Lingua Francas


Date de publication : octobre 2010
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Située entre les géants économiques de l'Asie que
représentent l'Inde et la Chine, au nord du plus grand pays
musulman du monde, l'Indonésie, et du pays ayant le PNB le plus
élevé de l'ASEAN, Singapour, bordée au nord par le pays le plus
touristique de la région, la Thaïlande, la Malaisie est une terre de
rencontres. Sa population de 26,6 millions d'habitants est le reflet
de son positionnement géographique. La population malaisienne
est composée de trois grands groupes ethniques à côté desquels on
trouve une multitude de groupes minoritaires (appelés lain-lain
dans les registres officiels). Les Bumiputras (terme signifiant les
Fils de la Terre et comprenant les Malais et autres groupes
autochtones tels que les Ibans, les Kadazandusuns, les Orang
Asli…) représentent 61% de la population totale. Ils sont suivis par
les Chinois (23%) et les Indiens (7%). La population immigrée est
originaire des pays voisins : Indonésie, Philippines, Chine, Inde,
Singapour et Thaïlande. Linguistiquement p

     
  • ISBN : 978-2-296-12952-8 • octobre 2010 • 16 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat