• Couverture TRAVAILLER, CHOMER, S'ENTRAIDER. DISCONTINUITE DU TRAVAIL ET ORGANISATION SOCIALE A LA REUNION

TRAVAILLER, CHOMER, S'ENTRAIDER. DISCONTINUITE DU TRAVAIL ET ORGANISATION SOCIALE A LA REUNION

Cet article est un extrait du livre suivant :
CONDITIONS ET GENRES DE VIE


Date de publication : décembre 2002
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Introduction
Nous avons insisté, dans l'introduction de cet ouvrage, sur la relation à la fois
proche et lointaine que l'île de La Réunion entretient avec la France : proche de par
son statut politique de département et région d'Outre-Mer lequel lui aura garanti un
certain niveau de droits et de développement économique, et lointaine de par
notamment son histoire originale de société de plantation dont l'héritage est encore
relativement actif, dans la structure sociale de la société créole comme dans les
représentations mentales de sa population. Ces deux "entrées" politiques et
sociohistoriques sont particulièrement essentielles dès lors que l'on s'intéresse - et
c'est précisément le propos de cette contribution - au mode de vie et à l'économie
développée de nos jours par les populations défavorisées issues de la société
traditionnelle et rurale. Car si la départementalisation a profondément modifié les
conditions d'intégration économique des travailleurs agricoles, elle n'a pas pour
autant fait disparaître, loin de là, les rapports de pauvreté dans lesquels ces
populations ont toujours été insérées. Ces dernières, directement affectées par le
déclin de l'économie rurale et l'essor

     
  • ISBN : 2-7475-3408-1 • décembre 2002 • 22 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto