• Couverture GRÂCE ET RÉHABILITATION À LA FIN DU XVIIIe SIÈCLE : DES RÉFORMATEURS À LA CONSTITUANTE
  • 4eme GRÂCE ET RÉHABILITATION À LA FIN DU XVIIIe SIÈCLE : DES RÉFORMATEURS À LA CONSTITUANTE

GRÂCE ET RÉHABILITATION À LA FIN DU XVIIIE SIÈCLE : DES RÉFORMATEURS À LA CONSTITUANTE

revue d'origine de cet article : L'IRASCible 1

Date de publication : avril 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

AU XVIIe SIÈCLE, avec le développement de l'absolutisme et
la montée en puissance d'un État central qui cherche à
renforcer son pouvoir, dans un contexte de crises religieuses et
politiques, le droit des peines connaît certaines évolutions1. En
particulier, on voit la compensation par le châtiment progressivement
remplacer le rachat des crimes, davantage caractéristique
des justices seigneuriales. En effet, l'affirmation du pouvoir
étatique va engendrer la mise en place d'un véritable arsenal
pénal, garant de la justice

     
  • ISBN : 978-2-296-54389-8 • avril 2011 • 28 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat