• Couverture RENCONTRE AVECMARC CHEVALIER
  • 4eme RENCONTRE AVECMARC CHEVALIER
Date de publication : septembre 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Jean LOBRY :
Qu’est-ce que tu as fait avant de rencontrer Dominique Alunni en 1962, par
hasard, grâce à un de ses copains, professeur de dessin du côté de l’avenue
de la Sœur Rosalie ?
Marc CHEVALIER : Tout est parti en fait de la guerre de 40. Auparavant,
j’étais avignonnais. Mon père avait voulu que je sois musicien ; il jouait
alors du violon pour s’amuser en autodidacte, et il m’avait fait apprendre la
musique. Je suis entré au conservatoire ; j’ai appris le violoncelle par esprit
de contradiction, parce que mon père voulait que j’apprenne le violon ! Au
conservatoire d’Avignon j’ai passé tous mes examens, non seulement de
violoncelle et de solfège mais aussi de musique de chambre ; j’ai travaillé
dans la classe d'orchestre et puis mon professeur m’a fait participer à l’opéra
d’Avignon, où j'ai accompagné

     
  • ISBN : 978-2-296-56458-9 • septembre 2011 • 56 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat