• Couverture PAS TOUT À FAIT DU FRANÇAIS: UNE ÉTUDE CRÉOLE

PAS TOUT À FAIT DU FRANÇAIS: UNE ÉTUDE CRÉOLE

revue d'origine de cet article : Etudes Créoles 3

Date de publication : décembre 2002
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Avant la constitution de la créolistique en domaine de
recherche cohérent, quelques linguistes tenaient les langues créoles
pour des descendants génétiques de leurs langues de base lexicale;
ainsi, par exemple, ils classifiaient le créole haïtien comme étant
une variété de français, plutôt qu'une langue distincte (Faine 1937,
1939, Hall 1958, Hjelmslev 1937, Valkhoff 1960 : 233, Van Name
1869-1870). Cependant, des recherches postérieures ont remis en
cause de tels points de vue. Bickerton (1981, 1984) et Thomason et
Kaufman (1988), entre autres, ont analysé les langues créoles
comme étant issues d'une rupture abrupte de la transmission de la
grammaire de la langue de

     
  • ISBN : 2-7475-3207-0 • décembre 2002 • 56 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto