• Couverture L’indépendance de la justice et la nomination des juges au Royaume-Uni
  • 4eme L’indépendance de la justice et la nomination des juges au Royaume-Uni

L’INDÉPENDANCE DE LA JUSTICE ET LA NOMINATION DES JUGES AU ROYAUME-UNI

L'indépendance de la justice
Date de publication : octobre 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Par un après-midi d’été du 12 juin 2003, une communication du 10
Downing Street réforma d’un trait de plume l’institution pluri-centenaire du
Lord Chancelier d’Angleterre. Cette déclaration à la presse devait être
l’annonce d’un profond bouleversement de la Constitution judiciaire du
Royaume. Selon le communiqué, cette réforme avait pour but de poser "la
relation entre l’exécutif, le législatif et le judiciaire sur une base plus
moderne"1. Si l’évolution de la Chambre des Lords était une préoccupation
depuis longtemps inscrite au programme des réformes portées par le New
Labour, la suppression du poste de Chancelier, en revanche, n’avait été ni
préparée, ni anticipée

     
  • ISBN : 978-2-296-55267-8 • octobre 2011 • 18 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat