• Couverture Relations polémiques entre l'universel et les instances de la personne chez Pierre Meinrad Hebga
  • 4eme Relations polémiques entre l'universel et les instances de la personne chez Pierre Meinrad Hebga

RELATIONS POLÉMIQUES ENTRE L'UNIVERSEL ET LES INSTANCES DE LA PERSONNE CHEZ PIERRE MEINRAD HEBGA

Philosophies et cultures africaines à l'heure de l'interculturalité (Tome 1)
Date de publication : octobre 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Résumé :
Le sujet s'appelle chez Pierre Meinrad Hebga composé humain. Il
est non pas double, mais triple, à savoir corps, souffle, et ombre. Cette
triplicité est affirmée polémiquement contre une imputation faite à la
tradition philosophique européenne d'être demeurée dans une
conception dualiste de la personne humaine. Ce point appelle, chez
Pierre Meinrad Hebga lui-même, des nuances et des corrections. Mais il
n'est pas en réalité l'affaire essentielle. Cette dernière est plutôt que la
triplicité sert de marqueur pour une philosophie africaine. Pierre
Meinrad Hebga porte à sa tension la plus vive la polémique d'une
philosophie africaine à l'égard d'une tradition européenne en faisant de
la division du corps, du souffle et de l'âme le corrélat africain rationnel
de phénomènes paranormaux tels que la lévitation, la multilocation, les
expériences sexuelles avec des incorporels, etc. La communication cidessous
interroge cette démarche, rédigée et soutenue dans le cadre
d'un doctorat de l'

     
  • ISBN : 978-2-296-56337-7 • octobre 2011 • 16 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat