• Couverture VIVRE LE DEVENIR DE L'UNIVERSITÉ COMME ÉTUDIANT, RESPONSABLE UNIVERSITAIRE ET MINISTRE
  • 4eme VIVRE LE DEVENIR DE L'UNIVERSITÉ COMME ÉTUDIANT, RESPONSABLE UNIVERSITAIRE ET MINISTRE

VIVRE LE DEVENIR DE L'UNIVERSITÉ COMME ÉTUDIANT, RESPONSABLE UNIVERSITAIRE ET MINISTRE

revue d'origine de cet article : Congo Meuse 10


Date de publication : juin 2010
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Escale de Léopoldville
Lorsque nous sommes arrivés à Léopoldville en 1945, le bureau
d’enregistrement de tous les indigènes du Congo belge, du Rwanda-
Urundi et des colonies limitrophes se trouvait sur l’avenue Kato à
100 mètres de l’avenue Kasaï dans la commune de Lingwala. Plus tard,
vers les années 1952, ce bureau d’enregistrement fut transféré au
bâtiment de la population noire sur pont Cabu, actuellement appelé pont
Kasa-Vubu.
Les Révérends Pères Cyrille Bouillon et De Cock, économes du
vicariat de Léopoldville, étaient chargés de nous accueillir. Ils
rassemblaient nos livrets d’identité numérotés qu’ils présentaient au
service d’immigration en vue de l’obtention des permis de mutation et
des billets de voyage pour Kisantu. Mon livret portait le numéro 23. Il me
servit encore de 1946 à 195

     
  • ISBN : 978-2-296-11775-4 • juin 2010 • 74 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso