• Couverture Des paysans urbains violents ? La manifestation d’une violence commune à Paris au XVIème siècle
  • 4eme Des paysans urbains violents ? La manifestation d’une violence commune à Paris au XVIème siècle

DES PAYSANS URBAINS VIOLENTS ? LA MANIFESTATION D’UNE VIOLENCE COMMUNE À PARIS AU XVIÈME SIÈCLE

revue d'origine de cet article : Cycnos 27

Date de publication : septembre 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

"Le mercredi 21e [juillet 1574], un Gentilhomme du pays de Brie,
nommé Haqueville, fut décapité aux Halles pour avoir tué sa femme et un
Gentilhomme nommé de La Morliere, sur une opinion qu’il avoit prise que
le dit de La Morliere abusoit de sa femme."1 "Le mercredi 25e may [1575],
fust pendu au bout du pont Saint Michel [à Paris] un soldat qui d’un coup de
pistolle, quatre ou cinq jours auparavant, avoit tué messire Dinteville, abbé
de Saint-Michel de Tonnerre, pour trente deux escus que lui avoit donnés
pour ce faire ung ennemi dudit Dinteville, et qui estoit en contention avec
lui à raison de ladite abbaye."2 "Le mercredi 22e [juillet 1587], aux Halles
de Paris, le peuple se mutina contre les boulangers, vendans leur pain trop
cherement à son gré, ravist leurdit pain à force ouverte ; et furent tués deux
bourgeois passans par là, qui ne pouvoient mais de la querelle, au contraire
taschoisent de l’appaiser…"3 Ces exemples

     
  • ISBN : 978-2-296-55352-1 • septembre 2011 • 14 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat