• Couverture Violence, les dérives d'un mal nécessaire
  • 4eme Violence, les dérives d'un mal nécessaire

VIOLENCE, LES DÉRIVES D'UN MAL NÉCESSAIRE

revue d'origine de cet article : Cycnos 27

Date de publication : septembre 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Freud a étudié le caractère fondamental et fondateur de la violence
qui, selon lui, domine la vie psychique. Il n’est en effet pas de conflits
intrapsychiques, de développement et de crises psychiques qui ne soient
accompagnés de leur lot de violence. Pourtant ce terme n'a que peu de
références1 dans l'œuvre freudienne. L’hypothèse que nous développerons et
qui constituera la trame de nos réflexions, est que la violence serait une
manifestation du Réel, dans son acception lacanienne2, plus précisément une
mise en forme de celui-ci qui pourrait prendre des colorations différentes,
mais son essence, elle, demeurant inlassablement la même. Ainsi la violence
ouvrirait au symbolique, et par là structurerait et participerait du lien social.
Elle serait nécessaire autant qu'inévitable et dans le même temps, pourra être
témoin de conflits intrapsychiques

     
  • ISBN : 978-2-296-55352-1 • septembre 2011 • 14 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat