• Couverture LA RÉPONSE DES AUTORITÉS NATIONALES À L'EUROPÉANISATION DE L'ACCÈS AUX SOINS DE SANTÉ : UNE APPROCHE INTERACTIONNISTE FONDÉE SUR LES
  • 4eme LA RÉPONSE DES AUTORITÉS NATIONALES À L'EUROPÉANISATION DE L'ACCÈS AUX SOINS DE SANTÉ : UNE APPROCHE INTERACTIONNISTE FONDÉE SUR LES

LA RÉPONSE DES AUTORITÉS NATIONALES À L'EUROPÉANISATION DE L'ACCÈS AUX SOINS DE SANTÉ : UNE APPROCHE INTERACTIONNISTE FONDÉE SUR LES "USAGES DE L'EUROPE"

Alban Davesne

revue d'origine de cet article : Politique Européenne 35

Date de publication : janvier 2012
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Suite à la jurisprudence Kohll et Decker sur la libre circulation des patients, les réponses des autorités nationales à l'européanisation de l'accès aux soins ont seulement été analysées à l'aune du niveau de congruence entre institutions nationales et règles européennes. L'étude comparée des réactions des autorités suédoises et françaises aux
développements européens en matière de soins transfrontaliers montre les limites d'une telle approche et la nécessité d'adopter une perspective interactionniste pour retracer les processus de mise en oeuvre et de négociation des règles de mobilité européennes.
Ainsi, il apparaît que ce sont d'abord les usages politiques qui déterminent les stratégies différenciées des autorités nationales.

     
  • ISBN : 978-2-296-56794-8 • janvier 2012 • 31 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso