• Couverture L'ambition hégémonique de George W. Bush sur le Moyen-Orient

L'AMBITION HÉGÉMONIQUE DE GEORGE W. BUSH SUR LE MOYEN-ORIENT

Ann M. Lesch

revue d'origine de cet article : Confluences Méditerranée 43
Palestine USA

GÉOPOLITIQUE, RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE
Date de publication : septembre 2002
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le 24 juin 2002, le président des Etats-Unis, George W. Bush, donna carte blanche au Premier ministre israélien Ariel Sharon afin d'écraser toute résistance palestinienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, en utilisant pour ce faire toute la puissance de la machine de guerre israélienne contre la société palestinienne et ses infrastructures politiques. Bien sûr, Bush n'a pas présenté les choses de manière aussi explicite, mais tel fut pourtant le résultat de son appel, étrangement formulé, à "réformer la sécurité, les institutions politiques et économiques palestiniennes". Implicitement, ce feu vert peut également être interprété comme un aveu d'échec à peser sur le gouvernement israélien pour qu'il freine l'action de ses soldats et de ses colons, et pour qu'il se retire "immédiatement" des zones de Cisjordanie accordées à l'Autorité palestinienne par les accords d'Oslo.

  • DOSSIER
  • ISBN : 2-7475-3277-1 • septembre 2002 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto