• Couverture APATURIUS ET DINOCRATE, DEUX EXEMPLES À NE PAS SUIVRE. EXTRAVAGANCE ET CRITIQUE D'ART DANS LE DE ARCHITECTURA DE VITRUVE
  • 4eme APATURIUS ET DINOCRATE, DEUX EXEMPLES À NE PAS SUIVRE. EXTRAVAGANCE ET CRITIQUE D'ART DANS LE DE ARCHITECTURA DE VITRUVE

APATURIUS ET DINOCRATE, DEUX EXEMPLES À NE PAS SUIVRE. EXTRAVAGANCE ET CRITIQUE D'ART DANS LE DE ARCHITECTURA DE VITRUVE

Mireille Courrént

Extravagances
Date de publication : janvier 2015
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Vitruve a rédigé son traité d'architecture dans les années 30-20
avant notre ère, dans un moment bien précis de l'histoire romaine :
la mise en place du pouvoir impérial. Il appartient en effet, comme
Virgile ou Tite-Live par exemple, au groupe d'intellectuels qui
entourent Auguste et qui apportent une caution historique, scientifique et littéraire à son entreprise politique. Dans ce contexte, le traité vitruvien, L'architecture, se propose d'être un guide. Guide
d'abord pour l'empereur auquel il est dédié, mais aussi pour tous
les maîtres d'ouvrages, publics ou privés auxquels il s'adresse directement.

     
  • ISBN : 978-2-343-04746-1 • janvier 2015 • 14 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat