• Couverture Ex-Yougoslavie

EX-YOUGOSLAVIE

Hubert Dupont

revue d'origine de cet article : Confluences Méditerranée 29
Yougoslavie

DÉFENSE, ARMÉE, SÉCURITÉ
Date de publication : mars 1999
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

l'Église orthodoxe serbe, longtemps fidèle du régime, l'Armée semblait prendre ses distances. En fait, Slobodan Milosevic compte beaucoup plus sur sa police que sur son armée : la Serbie compterait, selon des sources officieuses, 130 000 policiers très bien armés et bien payés. L'Armée dépend toujours des autorités et du budget fédéral, tandis que chacune des deux républiques encore fédérées, la Serbie et le Monténégro, paye et contrôle sa propre police. De nombreux officiers supérieurs se plaignent du manque de moyens et du manque de considération dont ils souffriraient. De même, les témoignages d'appelés monténégrins ayant déserté de la guerre au Kosovo confirment les conditions de vie catastrophiques des unités pourtant envoyées au combat. Il semblerait d'ailleurs, d'après ces témoignages, que les unités envoyées dans les zones à risques du Kosovo au printemps 1998 aient été majoritairement composées de recrues non serbes, mais monténégrines, tziganes ou hongroises de Voïvodine. En janvier 1992, dans l’intervalle compris entre la guerre de Croatie et celle de Bosnie, une vaste purge a permis de « « serbiser » le haut commandement, et de le garnir d’hommes fidèles à la ligne ultranationaliste, jeunes et moins marqués par l’idéologie yougoslavotitiste.

     
  • ISBN : 2-7384-7524-8 • mars 1999 • 18 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto