• Couverture 4. Faut-il prêcher le pire pour apprendre à le gérer ?
  • 4eme 4. Faut-il prêcher le pire pour apprendre à le gérer ?

4. FAUT-IL PRÊCHER LE PIRE POUR APPRENDRE À LE GÉRER ?

Valentine Erné-Heintz

Risques, accidents et catastrophes
Date de publication : novembre 2015
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Résumé

Certains risques émergents transforment les règles traditionnelles de la gouvernance. En effet, il existe des catastrophes au ralenti (pollution diffuse, effet cocktail) où les données parcellaires ne permettent pas d'arbitrer sur le bon niveau de risque. Cette difficulté est d'autant plus grande pour l'appréhension de la morbidité (asthme, allergies) ou encore pour l'estimation d'effets endocriniens de certaines substances. Dès lors, comment intégrer ces catastrophes silencieuses, invisibles dans notre schéma décisionnel ? Faut-il prêcher le pire pour gérer le quotidien ? Comment actualiser le futur ?

     
  • ISBN : 978-2-343-07169-5 • novembre 2015 • 8 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat