• Couverture La chefferie, entité territoriale décentralisée
  • 4eme La chefferie, entité territoriale décentralisée

LA CHEFFERIE, ENTITÉ TERRITORIALE DÉCENTRALISÉE

Mythe ou réalité dans un contexte d'hybridité des pouvoirs

Cas de la chefferie de Bakwa kalonji au Kasaï oriental

Philémon Muamba Mumbunda

revue d'origine de cet article : Cahiers de l'IREA 1

Date de publication : mars 2016

La constitution du 18 février 2006 reconnaît en son article 3
la chefferie parmi les Entités territoriales décentralisées
(ETD). Sur cette problématique de la décentralisation des
chefferies, Abdoulaye Mohamadou considère qu'elle pose le
problème de la construction de l'État en Afrique. L'État avait
délégué aux chefferies la gestion des affaires politiques et
économiques locales, mais celles-ci gouvernent selon un mode
patrimonial et extractif et ne sont pas porteuses de projet de
société.162 Pour Amlalo Mensah Sédo, la chefferie traditionnelle
au Togo demeure une forme d'administration des sociétés
traditionnelles avec lesquelles elle est née. Les perturbations
qu'elle a connues pendant la période coloniale et au lendemain
des indépendances peuvent être considérées aujourd'hui comme
un capital d'expérience à partir duquel elle doit adopter

     
  • ISBN : 978-2-343-08570-8 • mars 2016 • 28 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat