• Couverture Réflexions comparatives sur les formes et pratiques de corruption en Afrique. Le cas des 20 % au Cameroun.
  • 4eme Réflexions comparatives sur les formes et pratiques de corruption en Afrique. Le cas des 20 % au Cameroun.

RÉFLEXIONS COMPARATIVES SUR LES FORMES ET PRATIQUES DE CORRUPTION EN AFRIQUE. LE CAS DES 20 % AU CAMEROUN.

Gombaniro Rutashigwa Faustin-Noël et Chishugi Chihebe Apollinaire,

revue d'origine de cet article : Cahiers de l'IREA 2

Date de publication : mai 2016

En ce début de XXIe siècle, dans la plupart des pays en
voie de développement, en l'occurrence l'Afrique,
l'État, dans ses fonctions essentielles, est gravement
remis en cause par l'existence de phénomènes de
privatisation de l'État, de guerres civiles et de
corruption (Vernières M., 2003 : 17). En fait, les trois
éléments constituent les implications économiques de la
remise en cause de l'État. Dans cet article, nous ne nous
intéresserons qu'au phénomène de corruption, objet de notre
étude.

     
  • ISBN : 978-2-343-08799-3 • mai 2016 • 28 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat