• Couverture Du courtage au clientélisme dans le développement : les risques des associations
  • 4eme Du courtage au clientélisme dans le développement : les risques des associations

DU COURTAGE AU CLIENTÉLISME DANS LE DÉVELOPPEMENT : LES RISQUES DES ASSOCIATIONS "PRÊT-À-PORTER"

Florent Kambasu Kasula

revue d'origine de cet article : Cahiers de l'IREA 6

Date de publication : octobre 2016
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Dans plusieurs pays de l'Afrique subsaharienne, tant en
milieu rural qu'urbain, on assiste de nos jours à la
naissance et au foisonnement de milliers d'associations ou
organisations initiées par les organisations non
gouvernementales (ONG), les élites ou certains "leaders"
villageois, mais aussi d'autres qui subsistent encore des
organisations suscitées par les services étatiques et les
sociétés de développement. Prenant des dénominations
variées (comités de développement, association pour le
développement, groupements d'initiatives communes,
coopératives, groupements villageois autogérés, association
des ressortissants, fonds pour le développement, etc.), ces
organisations se créent et disparaissent au gré de leurs
initiateurs. Avec ce rythme, la préoccupation consiste à se
demander si elles rendent véritablement des services à leurs
membres ou alors si elles existent

     
  • ISBN : 978-2-343-10374-7 • octobre 2016 • 27 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat