• Couverture Pourquoi croiser l'économie féministe et l'économie sociale et solidaire ?
  • 4eme Pourquoi croiser l'économie féministe et l'économie sociale et solidaire ?

POURQUOI CROISER L'ÉCONOMIE FÉMINISTE ET L'ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ?

Christine Verschuur, Isabelle Guérin, Isabelle Hillenkamp

Cet article est un extrait du livre suivant :
Une économie solidaire peut-elle être féministe ?


Date de publication : novembre 2015
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

L'économie féministe, champ d'études qui se développe notamment depuis la fin des années 1980, est relativement ignorée dans les études de développement, en particulier dans le monde francophone. Ses apports à notre avis fondamentaux, comme nous le verrons dans certaines des présentations publiées dans le présent ouvrage, restent assez peu reconnus ou pris en compte. Ils nous semblent pourtant de plus en plus pertinents et indispensables dans le contexte de la crise économique et financière mondiale. L'économie féministe apporte en effet un regard nouveau sur l'ensemble des questions du développement ou de la mondialisation néo-libérale. L'économie féministe englobe des approches hétérogènes et de nombreux courants qui peuvent aller des néo-libéraux aux néo-marxistes. Nous nous intéressons ici en particulier au champ ouvert par l'économie féministe par des auteures comme Benería et Sen (1981), Elson (1991), Folbre (1993 ; 1995), Benería (1995), England et Folbre (2003), Ferber et Nelson (1993), ou de multiples autres dont la revue Feminist Economics, fondée en 1995, a notamment diffusé les travaux.

     
  • ISBN : 978-2-343-07602-7 • novembre 2015 • 8 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat