• Couverture Migrations et changement culturel
  • 4eme Migrations et changement culturel

MIGRATIONS ET CHANGEMENT CULTUREL

argent, "caste", genre et statut social chez les tresseuses sénégalaises aux États-Unis

Cheikh Anta Babou

revue d'origine de cet article : Cahiers Genre et Développement 9

Date de publication : octobre 2013
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La profession qu'exercent la majorité des immigrées sénégalaises en Amérique du Nord est celle de tresseuse de cheveux, un secteur dans lequel les hommes s'engagent également comme directeurs de salons de coiffure. Au Sénégal, cette profession est "traditionnellement" réservée à des femmes appartenant à des corporations artisanales endogames (des "castes"). Dans
la diaspora, elle est prisée et valorisée, et attire les Sénégalais des deux sexes quels que soient leur ethnie ou leur statut social. Se fondant sur l'expérience des tresseuses sénégalaises à Anderson (Californie du Sud), Atlanta, New York et Philadelphie, et sur les rôles que celles-ci exerçaient dans leurs communautés d'origine au Sénégal, cet article explore les questions de "caste",
de genre, de classe, et d'argent, et analyse en quoi l'expérience de ces immigrants aux États-Unis influence leur compréhension "traditionnelle" de ces concepts.

La profession qu'exercent la majorité des immigrées sénégalaises en Amérique du Nord est celle de tresseuse de cheveux, un secteur dans lequel les hommes s'engagent également comme directeurs de salons de coiffure. Au Sénégal, cette profession est "traditionnellement" réservée à des femmes appartenant à des corporations artisanales endogames (des "castes"). Dans

la diaspora, elle est prisée et valorisée, et attire les Sénégalais des deux sexes quels que soient leur ethnie ou leur statut social. Se fondant sur l'expérience des tresseuses sénégalaises à Anderson (Californie du Sud), Atlanta, New York et Philadelphie, et sur les rôles que celles-ci exerçaient dans leurs communautés d'origine au Sénégal, cet article explore les questions de "caste",

de genre, de classe, et d'argent, et analyse en quoi l'expérience de ces immigrants aux États-Unis influence leur compréhension "traditionnelle" de ces concepts.

     
  • ISBN : 978-2-343-01430-2 • octobre 2013 • 18 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat

31 autres articles dans ce numéro

8
Qu'est-ce que le social care ? Une revue de questions
Claude Martin
Présentation des Cahiers Genre et Développement
Christine Verschuur
Genre et migrations
la globalisation de la reproduction sociale et les foyers transnationaux
Christine Verschuur et Christine Catarino
Reproduction sociale et care comme échange économico-affectif.
L'articulation des rapports sociaux dans l'économie domestique et globalisée
Christine Verschuur
Karl Marx : en quoi peut-il contribuer à comprendre le genre ?
La grande absence des questions de reproduction
Nancy Holmstrom
Sans feu ni lieu… Femmes, greniers et capitaux
Claude Meillassoux
"Race" et colonialité du pouvoir
Aníbal Quijano
Altérités épistémiques et redéfinition du capitalisme global
Ramón Grosfoguel
Défamilialisation et politiques de care dans les États sociaux européens
Laura Merla et Florence Degavre
Précarisation du travail, crise de la reproduction sociale et migration féminine
les Équatoriennes en Espagne et aux États-Unis
Gioconda Herrera
Familles et foyers transnationaux : une perspective de genre
Herminia Gonzálvez Torralba
Envois de fonds et développement : les mérites d'une approche pluraliste
Alessandro Monsutti
Envois de fonds des migrant-es, développement et genre
Ninna Nyberg Sørensen
Bien-être économique des familles transnationales salvadoriennes
l'influence du genre sur les pratiques d'envois de fonds
Leisy Abrego
Argent et/ou amour : envois de fonds, accumulation d'actifs
et mobilité sociale des familles de migrant-es équatorien-nes
Laura Oso Casas
Stratégies familiales, projets migratoires et mobilité sociale
les envois de fonds comme vecteurs de reproduction sociale et d'autonomisation
Isabel Yépez del Castillo et Laura Merla
Made in China : dagongmei, les ouvrières migrantes chinoises
Pun Ngai
Cent ans de sollicitude en France.
Domesticité, reproduction sociale, migration et histoire coloniale
Nasima Moujoud et Jules Falquet
Travail des femmes, travail des filles à Abidjan.
Nouvelles figures de travailleuses migrantes au cœur de la globalisation
Mélanie Jacquemin
Des hommes et des moustaches… Le combat pour la masculinité
travailleurs domestiques masculins, genre et migration en Italie de la fin du XIXe siècle à nos jours
Raffaella Sarti
L'Italie n'est pas un bon endroit pour les hommes : réseaux
transnationaux, mariage et masculinité chez les migrants malayali
Ester Gallo
La sexualité comme ressource migratoire. Les Chinoises du Nord à Paris
Florence Lévy et Marylène Lieber
Les mariages avec des étrangères en Asie de l'Est : trafic de femmes ou migration choisie ?
Danièle Bélanger
Devenir une First World Woman:
stratégies migratoires et migrations par le mariage
Gwenola Ricordeau
La face cachée des adoptions internationales et les droits des mères au Vietnam
Pien Bos et Fenneke Reysoo
La gestation pour autrui transnationale à des fins commerciales en Inde : des dons pour la solidarité mondiale entre les femmes ?
Amrita Pande
"Dix-neuf ans de lutte pour la loi, onze au Parlement" :
les revendications des travailleuses domestiques salariées en Bolivie pendant la période néolibérale
Marta Cabezas Fernández
Syndicalisation et activisme transnational des travailleuses domestiques en Afrique du Sud, Trinidad, Malaisie et Singapour
Naila Kabeer
Mobilisation des travailleuses domestiques migrantes
de la cuisine à l'Organisation internationale du travail
Helen Schwenken
Les enjeux féminins de la migration masculine.
Le collectif des femmes pour la lutte contre l'immigration clandestine de Thiaroye-sur-Mer
Travail domestique, du care, du sexe et migrations dans le contexte de la restructuration néo-libérale
de la politisation du travail reproductif
Camille Barbagallo et Silvia Federici