• Couverture Éditorial
  • 4eme Éditorial

ÉDITORIAL

Blaise Bayili

revue d'origine de cet article : Cahiers de l'IREA 13

Date de publication : novembre 2017
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le corps féminin est perçu comme un objet de curiosité et d'admiration, mêlée de critiques dans toutes les sociétés. Cela est dû au fait que la pression sociale et médiatique exerce un impact majeur sur les populations en général, et les femmes en particulier. Cependant, si une telle pression conduit les femmes occidentales à pratiquer le culte de la minceur, en est-il de même en Afrique contemporaine, une Afrique par ailleurs soumise à la pression des médias de masse principalement occidentaux? Mais, il faut le reconnaitre un fait : si, contrairement aux sociétés occidentales où l'on pratique le culte de la minceur, les sociétés africaines traditionnelles valorisaient l'embonpoint, qu'en est-il aujourd'hui ?

     
  • ISBN : 978-2-343-13440-6 • novembre 2017 • 10 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat