• Couverture Acculturation et perception du corps idéal
  • 4eme Acculturation et perception du corps idéal

ACCULTURATION ET PERCEPTION DU CORPS IDÉAL

Effet du contact intergroupe sur la redéfinition des standards esthétiques féminins en contexte africain

Gustave Adolphe Messanga et Chandel Ebale Moneze

revue d'origine de cet article : Cahiers de l'IREA 13

Date de publication : novembre 2017
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le corps féminin, objet de la présente recherche, est perçu comme un objet de curiosité et d'admiration, mêlée de critiques dans toutes les sociétés (Houphouet-Koffi, n.d.). La raison en est que la pression sociale et médiatique a un impact majeur sur les populations en
général, et les femmes en particulier (Straham et al., 2008). Si cette pression amène les femmes occidentales à pratiquer le culte de la minceur, voire de la maigreur (Tiggerman & Rothblum, 1988), cela est-il le cas en Afrique contemporaine, soumise à la pression des médias de masse principalement occidentaux, où jusqu'à un passé plus ou moins récent, c'est l'embonpoint qui était valorisé (Siervo, Grey, Nyan, & Prentice, 2006) ?

     
  • ISBN : 978-2-343-13440-6 • novembre 2017 • 29 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat