• Couverture Du mandala à l'atopie : l'expérience urbaine extrême de Kenneth White
  • 4eme Du mandala à l'atopie : l'expérience urbaine extrême de Kenneth White

DU MANDALA À L'ATOPIE : L'EXPÉRIENCE URBAINE EXTRÊME DE KENNETH WHITE

Régis Poulet

Ville et géopoétique
Date de publication : mai 2016
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Quel rapport entre un terme - mandala - faisant référence à une connaissance ésotérique, avec les connotations souvent négatives associées à l'ésotérisme, et un autre - atopie - au cœur de la réflexion contemporaine ? Les lecteurs de Kenneth White y auront déjà répéré deux strates de sa réflexion : les pensées de l'Asie et le lieu. Le rapprochement de ces deux termes est une illustration du nomadisme intellectuel théorisé par White. Dedans/dehors,
ésotérisme/exotérisme, occidental/non-occidental sont des oppositions binaires dépassées grâce à l'ouverture du champ géopoétique. Il en est de même de l'opposition entre ville et nature. Du point de vue méthodologique, précisons qu'il ne sera ici question ni d'une étude du mandala, notamment parce que l'usage que White en a fait est rien moins qu'orthodoxe ; ni d'une étude de l'atopie dont le champ sémantique1 est vaste ; enfin, il ne sera pas question d'une trajectoire depuis la pratique du mandala jusqu'à celle de l'atopie. Alors, de quoi sera-t-il donc question ?

     
  • ISBN : 978-2-343-08735-1 • mai 2016 • 15 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat