• Couverture Rôle et place du riz pluvial dans les exploitations du Vakinankaratra (Hauts Plateaux et Moyen Ouest)
  • 4eme Rôle et place du riz pluvial dans les exploitations du Vakinankaratra (Hauts Plateaux et Moyen Ouest)

RÔLE ET PLACE DU RIZ PLUVIAL DANS LES EXPLOITATIONS DU VAKINANKARATRA (HAUTS PLATEAUX ET MOYEN OUEST)

Colletif

Processus d'innovation et résilience des exploitations agricoles à Madagascar
Date de publication : décembre 2016
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Les paysans des hauts plateaux sont parmi les principaux producteurs de riz avec 36% de la production totale malgache. Cependant, l'accès à des rizières irriguées devient de plus en plus limité pour ces derniers du fait de la forte croissance naturelle de la population qui est de l'ordre de 3% par an et de la faible disponibilité des terres. Les parcelles cultivables, héritées et partagées depuis plusieurs générations deviennent de plus en plus exiguës (Andrianantoandro et Bélières, 2015). Le foncier disponible par exploitation assure de plus en plus difficilement l'autosuffisance et la sécurité alimentaire. Les dernières statistiques agricoles fiables proviennent du recensement agricole réalisé en 2005 et indiquent que la surface totale cultivée par exploitation était de 0.56 ha en moyenne dans le Vakinankaratra en dessous de la moyenne nationale de 0.86 ha (MAEP, 2007). La production de riz dans le Vakinankaratra était de 278 000 tonnes (pour un total national de 3 392 000 tonnes, soit 8.2%) sur 56 000 hectares cultivés avec du riz. A ce moment-là, le riz pluvial était cultivé sur 6500 ha soit de l'ordre de 11.7% des surfaces rizicoles.

     
  • ISBN : 978-2-343-10199-6 • décembre 2016 • 31 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat