• Couverture Les relations agriculture-élevage au sein des exploitations des Hautes Terres
  • 4eme Les relations agriculture-élevage au sein des exploitations des Hautes Terres

LES RELATIONS AGRICULTURE-ÉLEVAGE AU SEIN DES EXPLOITATIONS DES HAUTES TERRES

Baptiste Marquant et Paulo Salgado

Processus d'innovation et résilience des exploitations agricoles à Madagascar
Date de publication : décembre 2016
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le développement de l'agriculture sur les Hautes Terres (HT) malgaches est limité par la dégradation accentuée des ressources naturelles et en particulier les sols agricoles et les parcours. Du fait de la pression démographique, des zones de colline de plus en plus défavorables à l'agriculture sont cultivées avec des pratiques non appropriées comme la culture continue des vivriers, l'agriculture sur brûlis, etc. Il en résulte une baisse rapide de la fertilité des sols des collines et des phénomènes d'érosion menaçant les zones irriguées en aval (Randrianasolo et al., 2008). Ce chapitre se concentrera sur la province du Vakinankaratra autour de la ville principale d'Antsirabe. Le Système de culture sous Couvert Végétal (SCV), une technique d'agriculture de conservation (AC), représente une méthode nouvelle de gestion de la durabilité des systèmes de culture et de la fertilité du sol, et qui concerne trois principes de base : (i) le non-labour du sol, (ii) l'utilisation de plantes de service qui remplacent le labour et permettent la mise en place d'un couvert (mulch) et (iii) la rotation raisonnée des cultures. Par ailleurs, les potentialités des systèmes d'élevage et de leur mise en synergie avec les systèmes de culture dans cette même logique de gestion de la durabilité des systèmes, sont à considérer (Mondy, 2010).

     
  • ISBN : 978-2-343-10199-6 • décembre 2016 • 24 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat