• Couverture Violences biopsychosociales et autoritarisme : la normalité de l'enfant et la normalisation des comportements dans les écoles du XXIe siècle
  • 4eme Violences biopsychosociales et autoritarisme : la normalité de l'enfant et la normalisation des comportements dans les écoles du XXIe siècle

VIOLENCES BIOPSYCHOSOCIALES ET AUTORITARISME : LA NORMALITÉ DE L'ENFANT ET LA NORMALISATION DES COMPORTEMENTS DANS LES ÉCOLES DU XXIE SIÈCLE

David Auclair

Cet article est un extrait du livre suivant :
Les violences scolaires d'aujourd'hui en question


Date de publication : février 2018
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Au cours des XIXe et XXe siècles, l'école a fait l'objet de réformes, d'innovations pédagogiques, d'ouverture sur la société et sur le monde. La massification scolaire, l'accessibilité pour tous à un enseignement utile à la vie sociale et professionnelle, la planification des programmes et une série ininterrompue de mesures normalisatrices, pour ne pas dire correctives, deviennent alors indispensables au bon fonctionnement des institutions éducatives2 et politiques. À l'intérieur des milieux éducatifs et dans leur association historique à la société civile et à l'État, nous avons désormais les moyens d'analyser les interventions bio-logiques3 comme un "déplacement" de l'unité symbolique des institutions de la modernité et de la place accordée à l'autonomie individuelle. Dans ce contexte, le déplacement institutionnel permettant la gestion de la normalité scolaire par des groupes ad hoc d'experts fait du Québec un modèle pour observer comment la question des "troubles" scolaires reçoit une réponse psychiatrique et médicamenteuse. Selon les données statistiques de 1997, plus de 13000 enfants consommaient du Ritalin.

     
  • ISBN : 978-2-343-13929-6 • février 2018 • 11 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat