• Couverture La construction scolaire d'inégalités entre les élèves l'exemple des regroupements dans les apprentissages en éducation physique et sportive en France et en Belgique francophone
  • 4eme La construction scolaire d'inégalités entre les élèves l'exemple des regroupements dans les apprentissages en éducation physique et sportive en France et en Belgique francophone

LA CONSTRUCTION SCOLAIRE D'INÉGALITÉS ENTRE LES ÉLÈVES L'EXEMPLE DES REGROUPEMENTS DANS LES APPRENTISSAGES EN ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE EN FRANCE ET EN BELGIQUE FRANCOPHONE

Raffi Nakas

Cet article est un extrait du livre suivant :
Les violences scolaires d'aujourd'hui en question


Date de publication : février 2018
Version numérique* :
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La question des inégalités scolaires est devenue un marronnier des problématiques en sociologie de l'éducation (Bourdieu et Passeron, 1970 ; Boudon, 1990 ; Baudelot et Establet, 1992 ; Lahire, 2000 ; Dubet, 2004 ; Henriot-van Zanten et Duru-Bellat, 2009 ; Rochex et Crinon, 2011 ; Duru- Bellat, 2015). Depuis près de cinquante ans maintenant, des études théoriques macroscopiques, mais aussi microscopiques, montrent que l'école est un lieu où se fabrique une partie des inégalités (Duru-Bellat, Jarousse et Mingat, 1993 ; François, 1997 ; Bautier et Goigoux, 2004 ; Lahire, 2008 ; Rayou et Bautier,
2009 ; Faggianelli et Carra, 2015). Des inégalités dès les premiers contacts avec l'école où l'on constate déjà à la maternelle des écarts entre enfants de cadres et enfants d'ouvriers non qualifiés dans le domaine de la logique verbale par exemple (Duru-Bellat, 2002). Dans un rapport du think tank Terra Nova de 2014, citant une étude américaine (Hart et Risley, 2004), à quatre ans, un enfant issu d'un milieu pauvre a entendu 30 millions de mots de moins qu'un enfant issu d'un milieu favorisé. À ces difficultés rencontrées dès le plus jeune âge, l'école ne parvient pas à réduire, à compenser, voire à contenir, les inégalités de réussite qui se creusent et s'accroissent. Les élèves traversent l'enseignement secondaire et ces problématiques les accompagnent tout au long de leur cursus. C'est ainsi, qu'études après études, les enquêtes PISA (2009, 2012 et 2015) montrent que la France fait partie des pays où les écarts sociaux de réussite sont les plus accusés. La recherche dont on présente ici les premiers résultats est centrée sur les inégalités entre les élèves à l'école.

     
  • ISBN : 978-2-343-13929-6 • février 2018
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat