• Couverture Racializing ethnicity : zionism and the perception of palestine in the u.s., 1917- 1929
  • 4eme Racializing ethnicity : zionism and the perception of palestine in the u.s., 1917- 1929

RACIALIZING ETHNICITY : ZIONISM AND THE PERCEPTION OF PALESTINE IN THE U.S., 1917- 1929

Larry Portis

revue d'origine de cet article : Annales du Monde Anglophone 13


Palestine USA
SCIENCES POLITIQUES
Date de publication : juin 2001
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La lecture de la presse américaine entre novembre 1917 — date de la déclaration de Balfour — et 1929 — année de la création de l'Agence Juive Unifiée — montre l'évolution de la terminologie politique, sous l'influence de la propagande sioniste, décrivant les groupes ethniques en Palestine. La situation en Palestine est peu à peu définie comme un conflit entre “Juifs” et “Arabes” comme sont abandonnées les réferences aux Palestiniens, aux Juifs, aux musulmans, aux chrétiens et aux druzes. Les immigrés juifs ont ainsi été assimilés aux Juifs palestiniens et les Palestiniens des autres communautés désignés comme des Arabes. L'émergence d'un consensus entre Juifs sionistes et non sionistes a certainement été nourrie par la résistance palestinienne — parfois violente et meurtrière — à l'immigration juive européenne.

     
  • ISBN : 2-7475-1288-6 • juin 2001 • 20 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso