• Couverture Mise en mots de la mauvaise langue : dire les pratiques des jeunes migrants mineurs isolés à Rennes
  • 4eme Mise en mots de la mauvaise langue : dire les pratiques des jeunes migrants mineurs isolés à Rennes

MISE EN MOTS DE LA MAUVAISE LANGUE : DIRE LES PRATIQUES DES JEUNES MIGRANTS MINEURS ISOLÉS À RENNES

Vétier Thomas

Mauvaises langues
Date de publication : mars 2018
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Les pratiques linguistiques de personnes migrantes et/ou perçues comme telles, nous renvoie à une multitude de facteurs qu'il convient de prendre compte. Nous tenterons ici d'ouvrir une réflexion sur les ≪ mauvaises langues ≫ à partir du développement d'une recherche doctorale sur les discours epilinguistiques lies a de jeunes migrants dit ≪ mineurs isoles étrangers ≫. Le titre nous rappelle ainsi trois points clés de cette étude :
— l'analyse du discours, parce qu'est étudié la ≪ mise en mots ≫ et le ≪ dire ≫ ;
— les pratiques plurilinguistiques puisqu'est évoque ≪ les pratiques de jeunes migrants ≫ (donc sous-entendu) ;
— la migration ou la mobilité en considérant l'aspect déterminant de la mobilité
dans le parcours de ces jeunes... Les qualificatifs ≪ migrants ≫ et ≪ isoles
≫ leur étant attaches.

     
  • ISBN : 978-2-343-13723-0 • mars 2018 • 9 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat