• Couverture Espace plurilingue et affichage des mauvaises langues à Alger
  • 4eme Espace plurilingue et affichage des mauvaises langues à Alger

ESPACE PLURILINGUE ET AFFICHAGE DES MAUVAISES LANGUES À ALGER

Boussiga Aissa

Mauvaises langues
Date de publication : mars 2018
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Notre contribution rend compte d'un travail de terrain qui s'inscrit dans le cadre de la sociolinguistique urbaine. Le questionnement de base est lie aux processus qui font émerger la ou les mauvaises langues. Le discours soumis à l'analyse est doublement situe. Il s'agit des pratiques langagières et/ou epilinguistiques relatives à l'usage des langues affichées. La qualification de bonnes ou de mauvaises langues est reliée aux statuts officiels et aux réalités des pratiques. D'un point de vue sociolinguistique, l'affichage des langues à Alger revêt une importance qui dépasse largement l'aspect linguistique. En effet, les acteurs politiques le prennent pour un espace ou l'identité collective trouve sa forme/force légitime. C'est pourquoi, le choix de la ou des langues à afficher s'effectue en fonction des règles politiques régissant le marché linguistique. En premier lieu, nous allons expliciter la diversité des usages relatifs aux langues en présence dans l'espace urbain algérois. En second lieu, notre propos sera centre sur les dysfonctionnements issus de la mauvaise gestion de ces langues dans le processus de marquage et d'appropriation des lieux.

     
  • ISBN : 978-2-343-13723-0 • mars 2018 • 10 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat